Calendrier des jours fériés au Maroc en 2021

Calendrier des jours fériés au Maroc en 2021

Le Maroc, qui compte environ une dizaine de jours fériés (aussi appelé fêtes nationales) par an est considéré comme un des pays les plus généreux en la matière. En Afrique du Nord, le Royaume se place à la 2ème position, derrière l’Égypte, selon un classement des pays arabes en 2020.

Dans le monde, ce sont la Colombie et l’Inde qui comptent le plus de jours fériés avec un total 18 jours chacun. En revanche, le Mexique détient le record mondial du plus faible nombre de jours fériés avec 8 jours uniquement ! Pour l’anecdote, au Pérou, le 14 février, jour de la Saint Valentin est férié ! Avis aux romantiques …

Connaissez-vous les dates exactes des jours fériés au Maroc, légalement considérés comme obligatoirement chômés et payés, dans certaines conditions, par les entreprises ? Pour mieux vous informer sur les jours fériés au Maroc, nous vous proposons cet article qui devrait vous aider dans la planification de vos week-ends et congés bien mérités en cette période de pandémie.

A noter que au Maroc, on compte 2 type de jours fériés : les jours fériés civils dont la date ne change pas d’année en année et les jours fériés religieux dont la date diffère car ils sont basés sur le calendrier lunaire, utilisé dans la religion musulmane, qui n’est pas le même que le calendrier grégorien, (également appelé calendrier solaire) que l’on utilise au quotidien.

Rien n’est plus dommage que de se rendre au bureau et constater que tous vos collègues sont chez eux à faire la grâce matinée. Si vous n’avez jamais vécu cette situation embarrassante c’est parce que vous êtes peut-être très attentifs en consultant régulièrement votre calendrier des jours fériés. Autrement, ces quelques lignes qui vont suivre vous seront très utiles. 

Comparé à de nombreux pays, le Maroc est très généreux en termes de congés pour les fêtes civiles ou religieuses entre autres commémorations. Mais que savons-nous vraiment des jours fériés au Maroc ?

Jours fériés au Maroc : A quoi correspondent-ils ?

Les jours fériés au Maroc sont définis par le décret n° 2-77-169 du 9 rebia 1 1397 (28 février 1977), lequel décret fixe la liste des jours fériés chômés dans les administrations publiques, les établissements publics et les services concédés. La liste des jours fériés au Maroc est longue. Ces jours sont essentiellement dédiés à des fêtes civiles, événements religieux et quelques vacances scolaires. Vous pourrez également adapter vos périodes de télétravail éventuel en tenant compte de ces jours spécifiques.

Tous les jours fériés ne sont pas forcément des jours chômés pour les salariés et votre employeur peut tout de même vous demander de venir travailler un jour férié. Cependant, les entreprises autorisées à faire travailler leurs salariés le 1er mai doivent les payer double car seul le 1er mai est obligatoirement chômé et payé.

Jours fériés au Maroc : calendrier récapitulatif

Jours fériés civils en 2021

  • Vendredi 1er janvier : jour de l’an
  • Lundi 11 janvier : jour de l’indépendance
  • Samedi 1er mai : fête du travail
  • Vendredi 30 juillet : fête du trône du roi Mohammed VI
  • Samedi 14 août : fête de l’Oued Ed-Dahab
  • Vendredi 20 août : fête de la révolution du roi et du peuple
  • Samedi 21 août : anniversaire du roi Mohammed VI & fête de la jeunesse
  • Samedi 6 novembre : célébration de la marche verte
  • Jeudi 18 novembre : fête de l’indépendance

Jours fériés religieux en 2021

Pour savoir quel jour nous sommes dans le calendrier musulman aussi dit calendrier lunaire.

  • 1er Moharram : nouvel an musulman
  • 12 & 13 Rebia : anniversaire du prophète (2 jours)
  • 1 & 2 Chaoual : Aïd-el-Ftir qui marque la fin du mois de Ramadan (2 jours)
  • 10 & 11 Hija : Aïd-el-Kébir (70 jours après la fin du Ramadan) – fête du sacrifice (2 jours)

 

Jours fériés au Maroc : Jours fériés civils

Nouvel an

Le 1er janvier de chaque année est célébré le nouvel an. Ce jour, comme dans de nombreux pays du monde est également férié au Royaume du Maroc. Il marque le passage à la nouvelle année.

Manifeste de l’Indépendance au Maroc

Il existe au Maroc, en tout, 13 événements civils et religieux que les Marocains célèbrent chaque année. L’un des jours fériés dit civil du Royaume du Maroc est le Manifeste de l’Indépendance, célébré le 11 janvier de chaque année.  Le 11 janvier est une date importante au Maroc car elle symbolise cet acte très important pour le peuple marocain. En effet, elle marque une prise de conscience nationale au Maroc des années 1940. Le 11 janvier 1944 un groupe de nationalistes marocains décide de revendiquer ouvertement l’indépendance de leur pays en signant un manifeste qu’ils vont soumettre aux autorités coloniales de l’époque (majoritairement des colonies française). C’était une première. C’est la raison pour laquelle, on se souvient chaque année cet épisode historique que nous commémorons le 11 janvier de chaque année.

Fête du travail

Le premier 1er mai de chaque année est célébré la Fête du travail ou journée internationale des travailleurs. Cette journée internationale de la fête du travail, dédiée aux travailleurs et instituée depuis plusieurs siècles, est une journée chômée et payée dans de nombreux pays y compris au Maroc où elle prend généralement la forme de revendications et des attentes du peuple marocain.

Fête du trône 

Au Maroc, la fête du trône est célébrée chaque année le 30 juillet, entrecoupé de plusieurs cérémonies officielles et populaires, c’est l’anniversaire de l’intronisation du roi Mohammed VI qui a eu lieu le 30 juillet 1999.  Cette fête marque aussi l’allégeance officielle du souverain.  Si vous êtes au Maroc à cette occasion, vous entendrez parler de la Fête du Trône en termes élogieux qui sera aussi l’occasion de mettre en avant une des villes du pays. Le 30 juillet de chaque année est donc célébré au Maroc par un jour férié.

Journée de l’Oued Ed-Dahab

Le 14 août, nous célébrerons la fête d’Oued Eddahab (aussi orthographié Oued Ed-Dahab) qui est célébrée sur une seule journée. Une journée pleine d’émotions car elle marque le retour des provinces sahariennes au Maroc. Au-delà de la dimension festive, la journée d’Oued Ed-Dahab, considérée comme un chapitre dans l’histoire du Royaume du Maroc, symbolise l’achèvement du processus d’intégration territorial du Royaume. C’est pourquoi le 14 août au Maroc est marqué d’un jour férié.

La révolution du roi et du peuple

Une semaine plus tard, les Marocains commémoreront l’anniversaire de la révolution du roi et du peuple du 20 août 1953. Cet événement aura lieu sur une seule journée. Il faut noter que la révolution est un tournant légendaire dans l’histoire du Maroc, marquée par l’exil du Sultan Mohammed V, souverain légitime du royaume du Maroc, ainsi que sa famille. On se rappellera également du discours historique du souverain lors de sa visite à Tanger, le 9 avril 1947. Ce message à la nation a été un coup de pouce pour la résistance nationale. Pour garder en mémoire cet événement historique où les autorités françaises ont tenté de prendre la main sur le Royaume du Maroc, le 20 août de chaque année est marqué d’un jour férié national.

Anniversaire du roi Mohammed VI

Le 21 août de chaque année est célébré l’anniversaire du roi Mohammed VI. Ce jour est férié pour l’ensemble du peuple du Maroc. Le roi Mohammed VI est le troisième à porter le titre de roi du Maroc, depuis le 23 juillet 1999. Le 21 août de chaque année est donc célébré par un jour férié.

Fête de la jeunesse

La fête de la jeunesse, également célébrée le 21 août de chaque année, est un événement important au Maroc d’autant qu’il a lieu le même jour que celui de l’anniversaire Mohammed VI. C’est l’occasion pour le pays de célébrer les jeunes générations en tant que force vive de la nation. Cette fête populaire qui fait suite à la commémoration de la révolution du Roi et du Peuple, est un événement célébré par un jour férié. Le 21 août, 2 événements majeurs sont donc célébrés ensemble dans une seule journée.

La marche verte

Pour libérer le Sahara de l’occupation espagnole, le roi du Maroc Hassan II, a appelé son peuple à entreprendre une longue marche vers le sud du Royaume. La date marquant le début de la marche verte, le 6 novembre 1975, est gravée dans le marbre car elle marque un événement phare de l’histoire contemporaine du Royaume : la fête de la marche verte. Au Maroc, la marche verte, qui illustre la très forte cohésion entre le Trône et le peuple est encore présente et célébrée de nos jours. C’est donc le 6 novembre de chaque année que l’anniversaire de la marche est marqué d’un jour férié.

Fête de l’indépendance du Maroc

Et enfin, il y a la Fête de l’indépendance. Le 18 novembre 1955, date à laquelle l’indépendance du Maroc est actée. La fête de l’indépendance du Royaume c’est tout un programme, même si les citoyens n’ont qu’un seul jour férié pour la commémorer. Le 18 novembre de chaque année est donc un jour férié dans tout le Royaume du Maroc.

66f6ef35 8b11 4012 afab 0244da087d0e - Calendrier des jours fériés au Maroc en 2021

 

Jours fériés au Maroc : Jours fériés religieux

 

1er Moharram

Cette fête religieuse correspond avec l’un des quatre mois sacrés de l’Islam, le mois de mouharram. Cette fête, plus communément appelée « le nouvel an musulman » (1er jour de l’année lunaire) correspond à l’hégire de Mahomet en 622. Cette fête de ce mois du calendrier musulman est très connue des travailleurs dans le Royaume.

Aid al Mawlid Annabawi

Un autre anniversaire est célébré ici.  Il s’agit de la commémoration de la naissance du prophète de l’Islam, appelé Aid al Mawlid Annabawi. Cette date n’est pas fixe d’année en année car elle suit elle aussi le calendrier lunaire.

S’il est célébré avec beaucoup de ferveur au Sénégal pendant trois jours, ici au Maroc, en général c’est dans une grande sobriété qu’on commémore la date anniversaire du prophète des musulmans. Pour ce jour férié, les marocains se verront attribuer 2 jours fériés consécutifs : le 12 & 13 Rebia.

Aïd Al Fitr 

A la fin du Ramadan de chaque année, la fête de l’Aïd Al Fitr est célébrée au Maroc par deux jours fériés pour marquer la fin de la rupture du jeûne. Cette date ne peut être déterminée à l’avance car elle correspond aux observations lunaires.

Chaque année, après un mois d’abstinences et de jeûne, tous les musulmans du monde entier célèbrent cette fête qui marque la fin du Ramadan et qu’on appelle plus communément aïd as-Seghir, « la petite fête », par opposition à l’aïd al-Kebir.

Au Maroc, pays musulman, elle dure deux jours : le 1 & 2 Chaoual. Souvent, la date approximative de la fin du Ramadan est connue à l’avance même si elle peut cependant toujours varier d’une journée.

Aïd al Adha

Les Marocains à l’image des autres musulmans du monde, auront droit à deux jours fériés chômés et payés pour fêter en famille la plus importante des fêtes islamiques. Il s’agit de l’Aïd al-Adha oul’Aïd el-Kebir, une fête également appelée « Tabaski » dans les pays d’Afrique subsahariens ou vivent une importante communauté musulmane.

La date de l’Aïd al Adha n’est pas fixe d’une année à l’autre puisqu’elle est calculée sur la base du calendrier lunaire, utilisé dans la religion musulmane comme calendrier de référence. Cette date n’est donc jamais connue à l’avance.

Elle commémore la force de la foi d’Ibrahim. Les musulmans qui en ont les moyens sacrifient traditionnellement chaque année un mouton ou un animal équivalent. C’est pour cela que ce jour est également souvent appelé la « fête du sacrifice » ou encore « la fête du mouton ».

Conclusion

Les jours fériés au Maroc ont tous une signification bien particulière, qu’elle ait un rapport avec l’histoire du pays ou bien la religion du Royaume : la religion musulmane.

Au Maroc, les jours fériés représentent l’occasion parfaite de se retrouver en famille pour célébrer ce moment tous ensemble ; en particulier pour les jours fériés religieux. Souvent, les marocains organisent leurs jours de congé autour des jours fériés et des vacances scolaires pour pouvoir profiter au mieux de leur temps libre.

Partager cette publication